Le 30 novembre 2012 : Fête de la Saint André à Metz

saintjean

Un franc succès grâce à l’organisation et l’hospitalité des organisateurs qui avaient tout mis en oeuvre pour recevoir cette 4ème fête de la Saint André.

 

Le Chapitre Annuel des Ordres du Temple et de Malte en Grand Prieuré de l’Ordre du Temple a permis la réception de six nouveaux chevaliers de Malte. Le Roy d’armes du Grand Prieuré des gaules a présenté durant cette cérémonie une propédeutique pour l’élaboration du blason du futur chevalier maçon. Il rappela notamment que :

« La réalisation d’un blason n’est pas un exercice pictural où l’on doit entasser le maximum de meubles dans un cadre donné. Elle n’est pas non plus un curriculum vitae qui doit relater la terre de naissance et le métier exercé. Elle doit être le résultat d’une profonde recherche sur soi- même et l’image évidente de l’engagement spirituel et maçonnique du futur Chevalier Maçon.

[…] A la fin d’une période d’un an par exemple , une commission, composée d’un Dignitaire National de l’Ordre et de Chevaliers Maçons s’enquerra des connaissances du futur chevalier afin d’autoriser la poursuite de la formation et la mise en œuvre effective de l’élaboration du blason, stade aboutissant au noviciat et ouvrant ainsi in extenso la voie du Chevalier Maçon et par voie de conséquence à son armement (travail au sein d’une Préceptorie ). Alors débute l’élaboration des Armes du futur Chevalier, avec l’assistance pédagogique et héraldique du Héraut d’Armes ou du Précepteur désigné qui devra en premier lieu calmer la « fougue iconique » de l’impétrant, en lui expliquant bien la démarche à venir, c’est à dire la réalisation, par la Noble Science, de son projet spirituel. »

Communiqué du 15/11/2012

cm

Paris, le 15 novembre 2012

Modification de l’Accord exclusif de janvier 2008 entre le Grand Prieuré Des Gaules (GPDG) et la Société De l’Initiation (SDI) au sujet de la Société des Indépendants.

Un Accord d’association exclusif entre le Grand Prieuré des Gaules (GPDG) et la Société de l’Initiation (SDI) a été conclu le 19 janvier 2008.

Par cet accord, le GPDG confiait et déléguait à la SDI la gestion administrative et la pratique rituelle des Ordres, Sociétés, Organismes, Rites et grades initiatiques de nature non maçonnique dont lui-même est dépositaire.

En vertu des dispositions du paragraphe 2 de l’article 6 de cet accord, cette délégation portait sur la seule « Société des Indépendants » ou « Société Saint-Martinienne », dirigée par un Philosophe Inconnu – Organisme associé du GPDG visé dans sa Constitution.

Lors de réunions respectives des organes directeurs de la SDI et du GPDG le 15 octobre 2012, le GPDG a décidé de mettre fin à cette délégation de pouvoir en faveur de la SDI, par modification de l’accord exclusif conclu en 2008.

En vertu du souhait commun des Présidents du Grand Prieuré Des Gaules (GPDG) et de la Société De l’Initiation (SDI), ainsi que du Vice-Président de la SDI, représentant la Société des Indépendants en sa qualité de Philosophe Inconnu de la Société des Indépendants (SI), il a été convenu que cette dernière, cessant ainsi d’être une « Section » de la Société De l’Initiation (SDI), ses activités se poursuivraient à compter du 15 octobre 2012, en tant qu’organisation martiniste pleinement responsable, autonome et indépendante vis-à-vis du GPDG – le GPDG maintenant l’ensemble de ses droits concernant le martinisme.

Back to Top