COPYRIGHT © 2017 GPDG.ORG

G.P.D.G

Ordre des Francs-Maçons

Chrétiens de France

CONTACT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Auvergne

A Clermond-Ferrand

LUX PERPETUA N°30

 

 

QU’EST-CE QUE L’INITIATION ?

 

L’initiation maçonnique est une cérémonie qui permet à l’homme de se retrouver dans ce qu’il doit à Dieu, aux autres hommes et à lui-même. En Franc-maçonnerie chrétienne, on est initié aux leçons de la sagesse. C’est-à-dire qu’il y a transmission de connaissances nécessaires pour retrouver un état initial. Et ces connaissances sont données par des allégories, des emblèmes, des symboles. La mise en action des rituels, en assurant l’initiation, agit réellement et profitablement sur l’homme.

La Franc-maçonnerie chrétienne éprouve graduellement les aspirants, elle les forme à re-devenir des hommes à l’image et la ressemblance de Dieu, à recouvrer cette ressemblance qui fut le partage de l’homme dans son état d’innocence, mais aussi, à retrouver une moralité et une droiture qui leur permettront d’être utiles dans toutes les parties de la société humaine.

 

QU’EST-CE QU’UN RITE ?

 

Un Rite se rapporte à une pratique coutumière et à ses modalités. En maçonnerie, il règle la composition et la disposition de la loge, et les cérémonies de chacun des grades. Il assure le bon et juste déroulement de ces cérémonies. Il est imprimé dans un opuscule appelé Rituel, qui comporte également différentes Instructions. Les Rituels du Rite Écossais Rectifié, par exemple, contiennent l’ensemble de la doctrine de ce Rite sous forme de Catéchismes, d’Instructions et de Règles.

Dans la Franc-maçonnerie chrétienne, il existe plusieurs rites.

 

COMMENT DEVIENT-ON FRANC-MAÇON ?

 

Si un postulant est intéressé par le GPDG, que sa maçonnerie correspond à ses préoccupations et à ses recherches, celui-ci se rendra sur son site Internet (http://www.gpdg.org/). Si son intérêt est confirmé, il rédigera une lettre de candidature en indiquant ses motivations. Un frère prendra un premier contact avec lui. S’il ne connaît pas d’autre maçon, le maçon de ce premier contact deviendra son parrain (on entre en maçonnerie parrainé). Un très lent et très long processus va alors commencer. Il faudra d’abord exposer cette candidature aux frères de la Loge, qui voteront une première fois. Ensuite, désigner des enquêteurs qui rencontreront le candidat, lesquels chercheront à connaître ses intentions, ses goûts et ses souhaits, ses résolutions et ses orientations – mais aussi la position de son épouse : son consentement est important, on n’entre pas en maçonnerie sans cet avis. Ils rédigeront enfin chacun un rapport qui sera présenté aux frères de la Loge : ceux-ci voteront alors une seconde fois l’acceptation ou le refus de cette candidature. Le vote pourra se faire par boules noires ou blanches (il est amusant de noter que blacbouler est un mot d’origine maçonnique – de l’anglais blackball, boule noire – qui signifie rejeter un projet ou refuser l’entrée d’une personne par une boule noire). Si le vote est positif, c’est-à-dire « blanc », le candidat sera alors reçu au cours d’une cérémonie dont le souvenir lui restera longtemps en mémoire.

 

Il est important de rappeler que l’on ne devient pas maçon au GPDG pour se procurer quelques amusements mystérieux, ou pour y faire des affaires, ou encore pour y parler de religion et/ou de politique, mais on y entre pour obtenir les moyens de se perfectionner.

 

 

Qu'est ce que l'initiation ?                                                         Pourquoi devenir Franc-Maçon Chrétien?

 

Nous contacter..