Saint-Michel 2013 : la famille rectifiée plus que jamais réunie

Comme à son habitude, chaque dernier samedi de septembre, le Grand Prieuré des Gaules se réunit en assemblée générale dans l’Ordre intérieur le matin et dans la classe maçonnique l’après-midi. A nouveau cette année la famille rectifiée tout entière a participé à nos travaux. Parmi les visiteurs il y eut aussi des obédiences amies pratiquant d’autres rites.


Les obédiences amies représentées étaient :

  • La Grande Loge de France (la réunion se déroulait dans les locaux de la Rue Puteaux comme quasiment à chaque saint Michel depuis l’an 2000)
  • Le Grand Orient de France
  • La Grande Loge Féminine de France
  • Le Grand Orient de Suisse
  • La Grande Loge Française de Memphis Misraïm
  • La Loge Nationale Française
  • La Grande Loge Italienne

Les obédiences rectifiées représentées étaient :

  • Le Grand Prieuré Indépendant de France
  • La Province d’Auvergne
  • Les Grands Prieurés Unis des Trois Provinces
  • Le Grand Prieuré de Lotharingie
  • La Province d’Occitanie et sa Grande Loge Ecossaise Réformée et Rectifiée d’Occtianie
  • Le Grand Prieuré Féminin de France
  • Le Grand Prieuré d’Hispanie avec qui le GPDG a signé un protocole d’amitié
  • Le Grand Prieuré Rectifié Indépendant de Suisse

Le Grand Maître national a redit sa volonté de réunir la famille rectifiée. Les représentants des obédiences rectifiées amies ont également insisté sur ce point dans leurs interventions de l’après-midi. Le Grand Maître national a profité de la présence des Frères du GPDG et des représentants des obédiences amies pour rappeler sa compréhension du but de l’Ordre :

Si nous sortons du sein d’Abraham, et pas des mystères d’Egypte, ce n’est pas à retrouver les entrailles d’antan que nous sommes appelés, mais à sacraliser le monde de demain, pour que chacun devienne Temple du Saint Esprit. En cela, l’Ordre est religieux, non pas clérical ni confessionnel, mais relie l’homme à son principe. Il nous lie par la réception dans l’initiation de nos Frères et cette fraternité-là, nous relie au Grand Architecte de l’Univers, qui pour nous, n’est pas un principe édulcoré, ou un égrégore spirituel, mais bien Dieu incarné. Cette réception dans l’initiation nous sépare, non pas d’un monde profane, mais de la profanation de notre nature originelle.


Le Grand Orateur de la Grande Loge Réunie et Rectifiée régissant la classe maçonnique du Grand Prieuré des Gaules s’est exprimé sur la notion d’Ordre. Il a rappelé que :

L’ordre juste est à même d’instaurer le règne de la paix qui n’est là que pour permettre au beau et au bien de s’exprimer et de se développer. Pour atteindre ce but, l’homme de ce monde enténébré par la chute doit s’appuyer sur des structures organisées en Ordres afin d’agir dans la création et sur la création en toute justice et réordonner ce qu’il a désordonné en lui et autour de lui. Et en premier lieu il devra corriger le désordre qui s’est installé dans l’usage de son libre arbitre et de sa volonté qui font sa beauté et sa grandeur.

Communiqué du 15/11/2012

cm

Paris, le 15 novembre 2012

Modification de l’Accord exclusif de janvier 2008 entre le Grand Prieuré Des Gaules (GPDG) et la Société De l’Initiation (SDI) au sujet de la Société des Indépendants.

Un Accord d’association exclusif entre le Grand Prieuré des Gaules (GPDG) et la Société de l’Initiation (SDI) a été conclu le 19 janvier 2008.

Par cet accord, le GPDG confiait et déléguait à la SDI la gestion administrative et la pratique rituelle des Ordres, Sociétés, Organismes, Rites et grades initiatiques de nature non maçonnique dont lui-même est dépositaire.

En vertu des dispositions du paragraphe 2 de l’article 6 de cet accord, cette délégation portait sur la seule « Société des Indépendants » ou « Société Saint-Martinienne », dirigée par un Philosophe Inconnu – Organisme associé du GPDG visé dans sa Constitution.

Lors de réunions respectives des organes directeurs de la SDI et du GPDG le 15 octobre 2012, le GPDG a décidé de mettre fin à cette délégation de pouvoir en faveur de la SDI, par modification de l’accord exclusif conclu en 2008.

En vertu du souhait commun des Présidents du Grand Prieuré Des Gaules (GPDG) et de la Société De l’Initiation (SDI), ainsi que du Vice-Président de la SDI, représentant la Société des Indépendants en sa qualité de Philosophe Inconnu de la Société des Indépendants (SI), il a été convenu que cette dernière, cessant ainsi d’être une « Section » de la Société De l’Initiation (SDI), ses activités se poursuivraient à compter du 15 octobre 2012, en tant qu’organisation martiniste pleinement responsable, autonome et indépendante vis-à-vis du GPDG – le GPDG maintenant l’ensemble de ses droits concernant le martinisme.

Les actions de communication du GPDG

Le Grand Prieuré des Gaules tient à rappeler que seul son site web véhicule ses positions officielles.
Toute prise de parole par des membres du GPDG, quels qu’ils soient, sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux doit être considérée comme une position personnelle n’engageant nullement le GPDG.
Par cette politique stricte de communication, qui n’exclut pas le recours aux médias modernes, mais qui essaie de mettre de l’ordre dans leur usage, le GPDG œuvre à protéger les idées qui constituent le fondement de la démarche initiatique qu’il propose à ses membres.

Le GPDG présent à l’installation du nouveau Grand Prieur du GPIF

Le Grand Maître National du Grand Prieuré des Gaules a participé à la cérémonie d’installation du nouveau Grand Prieur du Grand Prieuré Indépendant de France
Le Grand Maître National du Grand Prieuré des Gaules a participé à la cérémonie d’installation du nouveau Grand Prieur du Grand Prieuré Indépendant de France qui s’est déroulée le samedi 13 mai dans les locaux du Grand Orient de France. Au nom du Grand Prieuré des Gaules, le Grand Maître National Bruno, i.O. eques ab Ardenti corde a félicité chaleureusement le nouveau Grand Prieur du G.P.I.F. pour son accession à cette charge et lui a fait savoir qu’il ne doutait pas un instant qu’il continuera d’oeuvrer dans le sens de son prédécesseur et pour la réunion de la famille rectifiée.Différentes obédiences et juridictions maçonniques étaient représentées. Signalons notamment la présence de toutes les juridictions rectifiées françaises chacune représentée par son plus haut dignitaire :
– Le Grand Maître National du Grand Prieuré des Gaules
– Le Président du Directoire des Grands Prieurés Unis des Trois Provinces
– Le Maître Provincial de la Province d’Auvergne
– Le Maître Provincial du Grand Prieuré Réformé et Rectifié d’Occitanie
– Le Grand Prieur du Grand Prieuré Féminin de France

Back to Top