Régime écossais rectifié

RectifiéLe Régime écossais rectifié est un rite maçonnique dont la principale caractéristique est d’avoir un enseignement initiatique explicitement énoncé au fil de l’avancement de l’impétrant. Cet enseignement prend pour fondement la doctrine chrétienne traditionnelle. Il incite l’homme, qui est image de Dieu, à retrouver sa ressemblance originelle avec son Créateur par des symboles, des maximes et des discours.

Le Régime Écossais Rectifié est un système maçonnique et chevaleresque chrétien qui fut constitué en France dans le troisième quart du XVIIIe siècle. Après une éclipse apparente au XIXe siècle, il connaît à notre époque un fort regain de vitalité.

Le Grand Prieuré des Gaules est issu de la réforme opérée au convent des Gaules à Lyon (1778) et confirmée au convent de Whilhelmsbad en Allemagne (1782).

Le Régime Écossais Rectifié a été organisé entre 1774 et 1782 par deux groupes de maçons lyonnais et strasbourgeois, parmi lesquels on peut citer Jean et Bernard de Turkheim et Rodolphe Saltzmann (Strasbourg) et surtout Jean-Baptiste Willermoz (Lyon, 1730 – 1824) qui en fut l’âme pensante. L’architecture du régime fut son oeuvre, et c’est lui qui mit en forme la doctrine que celui-ci véhicule. Du point de vue formel le Régime Écossais Rectifié a trois origines historiques et du point de vue spirituel, il a deux sources ou inspirations spirituelles.

Pour en savoir plus, cliquer ici

Pour connaître la Règle maçonnique qui doit régir la vie des maçons rectifiés, cliquer ici.

Back to Top