Rite Écossais d’Écosse : la marque

La pratique de l’Art maçonnique est passablement autre en Écosse qu’en Angleterre. Les différences ne portent pas tant sur les rituels, qui présentent de grandes similitudes, à quelques détails significatifs près, que sur les relations organiques des grades ou degrés entre eux.

En Écosse, en effet, et cela pour des raisons historiques, le degré de Marque est travaillé, soit à partir et au sein des Chapitres de l’Arc Royal, soit à partir et au sein des Loges de métier (Craft) ou symboliques. La conjoncture actuelle nous interdisant la première branche de l’alternative, nous avons résolument adopté la seconde qui nous convient parfaitement et est conforme à la Constitution de la Grande Loge d’Écosse :
« Article 84. Les degrés de la Franc-Maçonnerie autorisés et contrôlés par la Grande Loge sont ceux d’Apprentis entré, Compagnons de métier (y compris la Marque) et Maître Maçon, et nul autre ».

C’est la raison pour laquelle notre propre Constitution de 2005 stipule, en son article 57, que : « Les Loges des deux Saints-Jean (…) pratiquent les grades de la Classe maçonnique selon les us de l’Écosse : Apprenti, Compagnon, Maître, Maçon de Marque et Maître Maçon de Marque ».

La Marque dans le Métier!

En conséquence, pour gouverner une Loge symbolique, il est nécessaire d’avoir au préalable été « avancé » Maître Maçon de Marque. Comme il n’y a pas de Loges de Marque distinctes des Loges symboliques, il n’y a pas non plus, au contraire de l’usage anglais, deux cérémonies distinctes d’installation du Vénérable Maître. La seule que nous utilisons est donc l’installation d’un Maître de Loge de Marque – ce en quoi nous nous montrons… plus Ecossais que les Ecossais, car ce que nous avons repris là est la forme modernisée d’une antique cérémonie en usage dans diverses Loges avant que la Grande Loge d’Ecosse adopte en 1872 et impose partout l’installation « anglaise ».

Un des prerequisites qui est d’obligation en Ecosse est d’être au moins Compagnon de l’Arc Royal, voire Principal, pour pouvoir devenir Maître de Loge de Marque. Nous n’avons pas été jusque-là dans notre Rite Ecossais à la française, encore que la question mérite réflexion. En revanche, comme en Écosse, pour pouvoir être exalté Compagnon de l’Arc Royal, il faudra impérativement avoir été au préalable avancé Maître Maçon de Marque. Ainsi seront étroitement liés les rapports entre Arc Royal et Marque, comme ils le sont entre Marque et Maçonnerie de métier, la Marque étant considérée comme un complément du degré de Compagnon comme l’Arc Royal l’est du degré de Maître.

Pour en savoir plus…

Back to Top