Rite français

R+CLe Rite Français provient directement des premières loges symboliques fondées dans l’Angleterre du premier tiers du XVIIIe siècle. En cela il permet à l’impétrant d’accéder aux symboles des origines de la Franc-maçonnerie spéculative. Celle-ci, malgré ce qu’on peut écrire ici et là, était chrétienne et se proposait d’assister l’homme dans son perfectionnement morale.

Le Rite Français voit le jour avec l’implantation de la Franc Maçonnerie en France au début du XVIII ème siècle lors de l’exil pour raisons politiques, ou religieuses de britanniques. C’est grâce à ces émigrés qui amènent avec eux le Rituel dit « des Modernes », que le Rite Français se répand en France.
Mais devant une diffusion diverse et multiple, le GODF décide d’entreprendre la rédaction de Rituels officiels.

Ainsi la consolidation du Rite Français entreprise par le GODF commence en 1784 et s’achève vers 1786. Le Rite Français est officialisé en 1801 lorsque les Rituels sont imprimés dans un recueil fédérateur intitulé : « Le Régulateur du Maçon »
Par sa forme, par son cheminement spirituel le Rite Français se distingue des systèmes dits « écossais » ; ses grades sont tous maçonniques et les trois premiers ont un caractère, d’apparence, opératif ; la progression initiatique et spirituelle, conduit d’une manière progressive à une exaltation et une révélation mystiques.

Pour en savoir plus…

Back to Top