GPDG

 (C) GPDG 2017

 

Éditorial du mois

"La Franc-Maçonnerie se revendique comme une œuvre humaniste et chaque obédience travaille à cela dans un mode et sous des formes qui lui sont propres et qui en font la caractéristique autant que la différence par rapport à ses consœurs.

De notre côté nous pensons moins en terme d’humanisme que de dignité humaine, celle-ci s’exprimant dans la situation des hommes dans notre monde, dans leurs œuvres ainsi que dans leurs rapports mutuels qui doivent être empreints de respect et d’amour.

Nous croyons qu’améliorer la situation de l’homme dans le monde, c’est le remettre au centre du monde dont il doit être le gouverneur autant que le conservateur : il en a donc la responsabilité. Et cette responsabilité ne peut alors pas se limiter à améliorer les conditions de vie sociales, l’aisance matérielle, et la liberté de penser ainsi que d’agir comme il le souhaite. Nous ne pouvons borner l’action de l’homme à de tels objectifs dans un monde qui se dégrade régulièrement, ce que nous voyons tous les jours par les dérèglements qu’il exprime. Non ! la responsabilité des hommes est de lutter contre cette dégradation et ses conséquences climatiques, sanitaires et conflictuelles.

La dignité de l’homme est donc d’apprendre à reconnaître l’origine de tous ces dérèglements afin de les contenir. Et ces origines sont autant dans son mode de vie matérielle que dans sa vie spirituelle. Il est par nature le grand jardinier du monde et sa vie morale, religieuse et spirituelle doit participer à une vraie « écologie de l’univers » ainsi qu’à de véritables missions de « santé et de pacification universelles ».

Le Grand Prieuré des Gaules et sa Grande Loge Réunie et Rectifiée de France proposent aux Frères qui les rejoignent de s’engager de plein cœur et de plein esprit dans cette voie pour le plus grand bien de l’humanité. Ces hommes, par un si grand et honorable projet de vie, recouvreront toute leur dignité et permettront à la famille humaine de participer à cette digne et juste restauration pour son plus grand avantage."qu’un monde sans contrainte n’existe pas."